La Compagnie Alain Bertrand

La Compagnie Alain Bertrand (Grenoble)

La compagnie a été créée en 1988 à Grenoble. Alain Bertrand, qui en assure la direction, affirme son attachement à un théâtre vivant accessible à un public très large.

Trop souvent réservé à une minorité, le théâtre d’aujourd’hui doit renouer avec le plaisir, et s’appuyer sur une intelligence et une sobriété de moyens. En un mot, revenir à l’essence d’un théâtre fondé sur le jeu d’acteur. L’énergie que dégage le comédien, son jeu corporel et son pouvoir d’évocation font de la scène un lieu exceptionnel d’échange, d’émotion et de fête.

Le travail de la compagnie est orienté depuis de nombreuses années sur le Clown de Théâtre et la Commedia dell’Arte qui servent de support artistique à la plupart de ses créations et à sa pédagogie.

Ses membres ont reçu une formation en Europe avec Carlo Boso (Commedia), Guillette Lyr, le Bataclown, Philippe Hotier (clown), le Théâtre Laboratoire de Grotowski (Training et Voix), Mamadou Dioume du CICT de Peter Brook (Travail d’acteur), Ariane Mnouchkine (Jeux du masque), Maître Heddle Roboth (Escrime de théâtre), Pawel Rouba (Pantomime) et à Bali avec Cristina Wistari (Théâtre et Danse masqués : Topeng, Baris et Rejan).

Ses activités se développent autour de trois axes :

-        la production de spectacles de clown en création collective, conte théâtral avec musique de scène, adaptation de textes classiques (Tchekhov, Sophocle, Shakespeare, Molière) ou contemporains (Pinter, Dubillard), spectacles burlesques en réseau, spectacles créés et joués par des enfants, spectacles de Commedia dell’arte, improvisations (inaugurations, fêtes, colloques …)

-       la formation à l’Art dramatique, au Clown de théâtre et à la Commedia dell’arte (stages, ateliers, cours) s’adressant à des publics divers : artistes (AFDAS), jeunes avocats, travailleurs handicapés, jeunes en réinsertion, milieu scolaire, étudiants, enseignants (IUFM), éducateurs, personnel d’entreprise (Phillip Morris Belgique), etc

-       la recherche sur le travail d’acteur, notamment sur le training et la mise en condition, empruntant aux techniques et expériences de Grotowski. Travail permanent d’improvisation et de création de personnages à partir du Masque : clown, bouffon, commedia dell’arte, pantomime, théâtre et danse balinais.

Elle dirige également avec Carlo Boso, la Cour du Barouf du Festival d'Avignon, lieu dédié à la Commedia dell'arte.

Carlo Boso a été formé par le prestigieux Piccolo Teatro de Milan de Strehler et Grassi, mais il s'est détaché de cet art élégant qui ne lui paraissait pas assez populaire. Il s'est frotté à bien d'autres théâtres et formations : Berliner Ensemble, Peter Brook, tout un mouvement italien qui a réhabilité théâtre et place publique, et pour qui "être interprète ce n'est pas seulement être acteur, c'est interpréter le public, la volonté populaire" (Gilles Costaz, Spectacle Info)